Et que sonne le tambour, tous les tambours !

Pas facile de se remettre au travail après tous ces événements ! J’aimerais apporter ma contribution pour que cette barbarie n’ait plus lieu. Mais dans cette profusion d’informations plus ou moins  crédibles, difficile de bien comprendre quels sont les enjeux et donc quelles actions entreprendre. Ce qui me parait sûr, est que nous devons nous consacrer plus encore à l’éducation des enfants et de favoriser les projets dans lesquels la diversité constitue une base solide de réaction. La culture prend toute son importance et l’on comprend pourquoi les barbares de tous genres la prennent comme cible prioritaire.

J’étais loin de penser, quand j’ai créé le projet des Tambours Croisés en 2011, que l’actualité de ces derniers jours, mettrait encore plus en relief notre travail de rencontres des musiciens de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Guyane, de Mayotte et de la Réunion. Les haïtiens se sont associés à nous cette année. Les sénégalais seront des nôtres en 2016, puis les congolais en 2017 et les cubains en 2018.

La diversité vous dis-je ! L’histoire est faite d’évolutions permanentes avec son lot incontournable de mélanges et d’échanges de cultures très différentes. Nous sommes tous différents et heureusement ! Vous imaginez le contraire ???  Mais certaines valeurs nous réunissent et font de la culture un lien incontournable et indispensable à un avenir plus serein pour nos enfants, pour tous les enfants. Car la barbarie, dans toutes ses expressions, n’épargne pas plus les plus jeunes. L’avenir c’est eux et les salopards de toutes confessions l’ont aussi compris en occupant le terrain avec la haine et le mensonge pour principales armes.

C’est donc aussi le devoir des Tambours Croisés de renforcer son action pédagogique en direction des jeunes publics et de ne pas se contenter de la simple diffusion des concerts. En plus des animations pédagogiques, des ateliers d’initiations seront mis en place en amont de nos tournées/résidences et ce, avec le concours d’associations locales.

Servons-nous de nos racines multiples et diverses pour donner un sens à nos actions. Ajoutés à nos émotions artistiques, le son des tambours et chaque parole de nos chants, constitueront notre réponse à la démence de quelques individus et des pays qui, le plus souvent, ont profité de leurs désespérances pour en faire des machines à tuer.

Thierry NOSSIN

Concernant la prochaine tournée/résidence des Tambours Croisés (du 2 mai au 19 juin 2016), cinquième du nom, nous disposons maintenant d’un site qui vous permettra de mieux connaitre ce projet. Vous pourrez entendre quelques titres du CD à sortir en début d’année et 3 autres du premier paru en 2012. Vous découvrirez aussi quelques photos de l’exposition qui nous accompagnera et plein d’autres infos, calendrier, bios et photos. Pour que les tambours sonnent, partagez cette page avec vos contacts, elle est la simple expression d’un certain nombre d’artistes et de professionnels en quête de redonner un sens à leur action.

Pour consulter notre page Facebook, par ici !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s