Passage à l’acte !

De tout temps, il y a eu un fossé entre les intentions et l’action. Les Tambours Croisés se trouvent à cette intersection où nous recevons bon nombre de témoignages et d’encouragements, avec un passage à l’acte pour le moins discret. Nous n’avons pas l’intention de tenir un discours moraliste mais bien au contraire d’accepter que chacun d’entre vous fasse des choix qui ne coïncident pas avec nos besoins. Mais si nous nous en tenions à ce soutien moral que vous nous prodiguez et pour lequel nous vous sommes reconnaissants, le projet n’existerait plus.

Car vous le savez aussi bien que nous, le nerf de la guerre, c’est l’argent. Jamais le dicton que les riches ne prêtent qu’aux riches, n’a été aussi vérifiable. Les Tambours Croisés ne fait pas partie de la cour des riches et est une entreprise « familiale ». Elle ne tient que par son à propos et grâce aux financements que nous arrivons laborieusement à réunir. C’est une lutte de tous les instants pour convaincre la banque que les fonds ne sauraient tarder à arriver, que nous ne sommes pas là pour assurer la trésorerie des collectivités et qu’il n’y a pas dans le spectacle de gogo’s girls pour aguicher le public. Beaucoup de professionnels se retrouveront dans cette analyse.

Cette année s’annonce plus difficile que les précédentes car la crise, les élections régionales, et les proportions sans cesse croissantes du projet en lui-même, font que nous travaillons dans l’incertitude. Mais nous sommes toujours optimistes quant à la bonne réalisation de la tournée.

Nous n’avons pas voulu céder à la démagogie et au racolage qui permettraient de séduire ceux qui nous seraient utiles, mais au contraire de préserver les valeurs du projet, ce qui en fait la force aujourd’hui.

Oui, ce serait probablement plus fun ou plus excitant de participer à des projets « tendances ». Oui, ce serait probablement plus rassurant que nous nous alignions avec un engagement qui nous mènerait plus certainement à une bonne marche commerciale. Mais Oui, on pourrait faire les choses tout autrement en y perdant notre âme.

Est-ce la peur de ne pas connaître parfaitement cet univers de tambours, ou au contraire d’en appréhender la dimension politique et ethnologique, mais si tous ceux qui nous ont apporté leur soutien depuis quelques années pouvaient franchir le rubicond, en deux mots, passer à l’acte, nous aurions déjà réuni les fonds espérés à travers Kisskissbankbank. C’est le moment de faire un choix : Les Tambours Croisés méritent votre participation, ou non !

Tout n’est pas aussi noir ou blanc, et l’on peut toujours tout relativiser et célébraliser pour ne pas agir. Mais à ce tarif, mieux vaut rester sous la couette et regarder des séries brésiliennes dans lesquelles les murs bougent quand les acteurs oublient que ce ne sont que des décors. Alors oui, les Tambours Croisés n’est peut être pas une priorité, mais oui, à force ne pas s’investir, nous ferons partie de ceux qui auraient voulu, mais qui n’ont jamais pu.

Les contreparties, même si elles sont de qualité, ne sont que des attraits supplémentaires à ce que vous pourriez découvrir lors d’un concert des Tambours Croisés en mai et juin prochain. Une fois de plus, si vous n’avez pas d’argent, partagez au moins ce lien ! Nous avons 2 semaines pour inverser la tendance !

Juste Merci,

Thierry Nossin

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s