Coup de gueule !

On est toujours partagé entre la nécessité d’obtenir diplomatiquement des subventions auprès des institutions et le désir de secouer le monde politique afin de les impliquer dans des projets qui ont du fond et des professionnels pour les réaliser.

Loin de nous la volonté de cracher dans la soupe. Tout le monde a ses contraintes, ses limites et ses frustrations. Nous n’échappons pas à la règle et nous  sommes dépendants, entre autres, des soutiens financiers institutionnels. Le fossé est parfois large entre les considérations des uns et des autres. Pour ne pas utiliser la langue de bois si souvent pratiquée, et sans nous poser en victime d’un système que nous connaissons bien, nous sommes toujours étonné puis en colère de voir des projets « tape à l’œil » récolter des sommes rondelettes alors que nous sommes obligés de déployer toutes nos énergies pour obtenir dix fois moins. Il est fréquent de voir des projets réunir quelques dizaines d’intéressés et d’obtenir des subventions très importantes, alors que nous rencontrons plus de 10.000 spectateurs et participants aux stages sans obtenir d’aides plus en rapport avec la qualité et la densité de nos prestations.

Notre objectif premier  est définitivement la mise en relation des artistes avec le public et à cet égard, les aides que nous devrions obtenir n’ont pour but qu’améliorer le contenu du projet, et d’aller à la rencontre de nouveaux publics.

Une fois de plus, nous avons conscience que les choses ne sont pas si simples, mais en épuisant les forces vives, c’est un résultat inverse que les institutions risquent d’obtenir et surtout de se discréditer auprès de leurs administrés. Ce n’est bien sûr pas à nous de décider qui et combien, mais nous ne pouvons pas nous empêcher de poser la question « Pourquoi ? Pourquoi les Tambours Croisés ne reçoivent plus d’aides d’une année sur l’autre, ou bénéficient de financements très variables, comme si les financeurs se donnaient bonne conscience en saupoudrant l’argent public ».

Nous sommes prêts à participer à l’effort collectif  en acceptant des restrictions budgétaires et en adaptant notre projet à une économie fragile, mais alors que ce soit le cas pour tout le monde. Nous sommes d’accord que rien n’est du et que de nouveaux projets méritent aussi des soutiens. Mais que l’on arrête alors de nous dire que nous sommes les seuls à réaliser un projet musical de cette qualité, qu’il est unique et fédérateur, qu’il a du fond, qu’il répond aux troubles de notre époque, qu’il propose un nouveau répertoire  chaque année, qu’il sensibilise les enfants aux musiques traditionnelles et à leurs racines, qu’il s’ouvre aux autres cultures, qu’il permet des rencontres avec des professionnels…. Dois-je en rajouter ? Dois-je remercier mille fois pour des aides de 1.500 € pour un budget de 240.000 € dans lequel nous nous prévoyons des mini-salaires pour ne pas compromettre l’équilibre fragile ? Devons-nous chaque année refaire de la pédagogie comme si,  chaque année le projet changeait du tout au tout ?

Sincèrement, ça ne donne pas envie de se donner avec générosité quand on a le sentiment que pour d’autres tout n’est que calculs et stratégies à la recherche de petits pouvoirs. Heureusement, certains se battent, ne lâchent pas et nous incitent à en faire autant. Mais quelle fatigue !!! Heureusement, il y a la passion .

Information importante :
La billetterie pour les Tambours Croisés édition n°5 à l’Alhambra le 17 mai, est officiellement ouverte !
Les billets sont en vente sur les réseaux FNAC, Digitick et Ticketmaster.

Spécialement pour vous, un quota de places à 15€ au lieu de 25€ est à présent disponible uniquement à l’Alhambra, grace au code TC5.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s