L’Edition 2016

Senegal
La route des esclaves

L’Afrique ! Cela devait être plus tard après que d’autres territoires d’Outre-mer aient rejoint le projet. L’histoire et les événements en ont décidé autrement. Le chemin initiatique qui, sur scène, devait emmener ces afro-descendants vers la terre nourricière, s’est imposé comme une évidence. Les Tambours Croisés sont prêts à (re)trouver les racines tout en apportant dans leurs bagages l’esprit de fusion qui fait la force du projet. Un retour vers le futur en quelque sorte.

L’Afrique avait déjà toqué à la porte, le Sénégal et le Congo tout particulièrement. Les Tambours Croisés n’est pas un projet de tournée traditionnelle. Il ne s’inscrit pas dans une logique de diffusion simple.

Depuis sa première édition en 2011, nous avons défendu le fond plus que la forme.

Dans un souci de découverte progressive et de rencontres déterminantes, nous avons multiplié les animations, les échanges, les ateliers, les jam sessions et les concerts. Chaque nouvel arrivant a apporté son patrimoine et la nécessité de le confronter.

Le Sénégal et le Congo sont en relation historique directe avec les départements d’Outre-mer. Une grande partie des esclaves débarqués furent originaires de ces territoires du continent africain.
Les similitudes se sont multipliées pendant les éditions précédentes. Il était temps d’agrandir encore plus le champ des échanges.

Une nouvelle étape : Le Sénégal…

Cette année, Les Tambours Croisés ont été sollicités pour se rendre au Sénégal avec la même logique que pour les 4 premières éditions, à savoir un tambour et un chanteur intégrés dans le groupe.
Mais, le Sénégal veut faire de Tambours Croisés un événement exceptionnel, considérant que cette rencontre unique en son genre s’inscrit autant une démarche de recherche de racines que dans celle de mélange des genres.
Le Sénégal, pays des griots et des maîtres-tambours tant le pays recèle d’extraordinaires artistes, nous promet donc un début de tournée résidence surprenant avec son lot de rencontres et autres animations.

… En hommage à Doudou N’Diaye Rose

Sans titreDès les premières rencontres organisées pour définir le déroulement des Tambours Croisés au Sénégal, nous avons compris l’engouement qui se créait autour du projet. Mais la surprise est venue de deux hôtes considérés comme les plus emblématiques du patrimoine musical sénégalais, Doudou N’Diaye Rose et Omar Pene !

Tous deux voulaient accueillir les Tambours Croisés, le premier chez lui pour fêter ses 85 ans, le deuxième pour apporter sa contribution vocale à l’occasion d’un concert. C’est dire l’honneur qu’ils nous faisaient !
Malheureusement, Doudou nous a quittés et nous lui dédierons cette édition des Tambours Croisés, avec l’émotion qui animera le groupe durant toute la tournée.

Publicités